theatre

Publié le 5 Décembre 2019

Le Lez Art Vert présente sa dernière création, au profit de l’association Faya, samedi 7 décembre 2019 à 20h30, au Lycée Frédéric Bazille de Montpellier
 
Saint Valentin, pour les cœurs fanés !
Qui dit: saint Valentin, fête des amoureux!
C’est peut-être vrai…..
Retrouvons Henriette, Marceau et les autres à l’agence SOS les cœurs fanés …..
le 7 décembre 2019, on aura la réponse.
 
Depuis plus de trente ans, le Lez Art Vert s’amuse sur scène en mêlant l’absurde et la réalité, gags, musique, chanson….et les rires du public.
 
Venez nombreux, la réservation est conseillée jusqu’au 04/12 par mail à faya.arff@gmail.com ou par SMS au : 06 51 91 67 55 ou 07 83 67 72 64
Tarif : 8€ au lieu de 10€ par adulte ( 5€ : enfant et réduit)
Merci de partager cette invitation avec vos amis
Théâtre "Le Lez Art Vert" au profit de l'association Fata, samedi 7 décembre 2019
Théâtre "Le Lez Art Vert" au profit de l'association Fata, samedi 7 décembre 2019

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 13 Octobre 2019

On aurait pu croire que la compagnie « Les tréteaux du jardiniers » avait dépoussiéré sa bibliothèque pour y choisir des extraits d’œuvres littéraires, poétiques ou théâtrales qui ont façonné sa dernière composition « L'ardeur au bout de la plume »… Mais le verbe « dépoussiérer » n’est pas vraiment approprié tant ces vieux récits, empruntés à Paul Claudel, Edmond Rostand, Charles Peguy, Victor Hugo, Paul Valéry, Jean de la Fontaine, Sacha Guitry, Anna de Noaille et Georges Duhamel sont encore tellement actuels, vivants, modernes et n’ont pas besoin de se débarrasser de la poussière du temps.
 
Dans « L'ardeur au bout de la plume », Catherine et Béatrice ont laissé aussi une grande place à la chanson à texte française dont certains refrains restent gravés dans notre mémoire. Et la liste est longue… mais parmi toutes ces chansons éternelles, intemporelles, Béatrice a chanté en a cappella des extraits de « J’aurai voulu être un artiste », « La chanson d’Orphée », « Je vous parle d’un temps », « Mourir pour des idées », « Chanson de la rumeur », « Chanson de la patience », « Aimer à perdre la raison », « Ne me dis plus tu », « Dis quand reviendras-tu ? » et « Que c’est beau la vie » dont les auteurs/interprètes ne sont pas à citer ici car vous les avez reconnus.
 
Autour de ce récital ardent, liant tous ces récits et chansons, des pauses entre les mots … nous nous sommes laissé bercer par quelques musiques corses de I Cignali, une œuvre de Chopin, un concerto de Beethoven et même par la musique d’une chanson de Fernandel.
 
Une très belle soirée poétique et beaucoup d’applaudissements pour récompenser avec ardeur la performance de Catherine et Béatrice.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.
Samedi 12 octobre, une soirée au théâtre du Devois.

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 28 Janvier 2019

Une troupe de théâtre "sans nom" composée d'acteurs amateurs, s'est produite samedi soir sur scène, au Devois.
Les artistes ont joué une pièce basée sur des faits historiques, qui se sont déroulés en l'an 737, dans le Languedoc.
Ce jeu théâtral n'était vraiment pas facile mais ils ont réussi à interpréter d'une façon très originale toute une série d'évènements de l'époque.
En 737, les Francs de Charles-Martel incendient la première cathédrale de Maguelone afin que les sarrazins ne s'en emparent, et provoquent l'exil de la famille du comte et de la suite de l’évêque de Maguelone...qui se réfugient à Sextantio. Ce vieil oppidum faisait partie des propriétés du comte et devint le siège de l'évêché de Maguelone.
C'est à cet endroit que se déroule la pièce.

A travers trois tableaux sans entractes et marqués par des changements de saison, nous découvrons les mœurs et coutumes du Languedoc en l'an 737.

Dans ce vieil oppidum, isolé, plus ou moins entouré de marécages, dans un endroit pauvre et peu peuplé, la vie retranchée du comte et de sa famille n'a pas été facile.
Mêlés à la population, la fille du comte et le nouvel évêque relancèrent l'agriculture et la pisciculture, et des travaux de rénovation de l'oppidum.
Les rapports étaient simples entre ces personnes, même de classes différentes et les mœurs restaient profondément païens. Au cours de ces scènes quotidiennes et à travers de nombreuses anecdotes, nous découvrons les rapports qui les unissaient et constatons qu'à cette époque, les mariages multiples étaient une habitude, même chez les évêques.
Les enfants étaient baptisés avec du lait. Mais en ces temps de restriction et de pauvreté, le lait avait dû être remplacé par l'eau.

Les évêques continuèrent à résider à Sextantio, durant trois siècles tandis le comte et sa famille partirent s'installer à Melgueil, où ils régnèrent plusieurs siècles, période pendant laquelle ils frappèrent leur propre monnaie : le denier Melgorien.

L’auteur de la pièce, Catherine Macombe, a su mêler fiction et faits historiques avec précision et simplicité, la pièce "Castelnau 737" nous a permis d'en apprendre beaucoup sur l’histoire de notre ville Castelnau-le-Lez.

Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !
Castelnau 737 - Théâtre au Devois - C'était samedi 26 janvier !

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 27 Janvier 2019

🗓 - Le Samedi 2 Février 2019 à 20h30
📍 - Kiasma à Castelnau Le-Lez
📞 - Réservation : 06.08.41.71.50
💶 - adulte 15€

Catherine Bocognano et la Cie Les tréteaux du jardinier organisent une pièce de théâtre «Orphans » au profit des orphelins de l’Udsp34 Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de l'Hérault.
Ils méritent ce soutien car leur engagement personnel à protéger les personnes et les biens conduisent parfois à des drames familiaux.
 
Une superbe pièce qui a rencontré un énorme succès au cours des deux derniers festivals d’Avignon.
Orphans au profit des orphelins de l’Udsp34 - Théâtre au Kiasma - Samedi 2 février 2019
Orphans au profit des orphelins de l’Udsp34 - Théâtre au Kiasma - Samedi 2 février 2019

Voir les commentaires

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 25 Janvier 2019

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 17 Janvier 2019

Samedi 26 janvier 2019, à 20h
 
Spectacle gratuit - RDV dans le hall de l'école primaire
Saint-Exupéry
 
Avenue du Devois à Castelnau-le-Lez
Tous au théâtre au Devois pour tout savoir sur Castelnau en 737

Remonter le temps à Castelnau-le-Lez, à travers une pièce de théâtre, c’est de la fiction, bien entendu ! La pièce s'intitule « Castelnau 737 ». Nouveau lever de rideau au Devois pour tout savoir sur la naissance de Castelnau en 737.

L’auteur Catherine Macombe s'est appuyée sur une documentation historique extrêmement précise et fouillée qui donne prétexte à des dialogues plein de vie.

 

Savez-vous quel peuple a édifié la première cathédrale de Maguelone ?  A quel événement Castelnau-le-Lez doit-elle son développement ? D'où venaient les comtes de Melgueil, dont la monnaie avait cours dans tout le sud-ouest ? Connaissez-vous l'endroit appelé le « Roc de Substantion » à Castelnau-le-Lez ? Sur ce site élevé bordé par le Lez s'élèvent aujourd'hui des villas entourées de jardins. Il y a 3000 ans, un « oppidum » a été construit sur cet emplacement. C'est dans ce vieil oppidum que se déroule la pièce…

 

Vous accueillerez sur les planches du « théâtre » du Devois, une troupe de théâtre dont deux membres avaient déjà joué dans la pièce « Par le petit bout de la lunette » jouée en février 2018.

La soirée se prolongera autour d'une galette et du verre de l'amitié offerts par l'association, un moment privilégié pour dialoguer avec les artistes.

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 15 Mai 2018

Vendredi 30 mars, souvenez-vous, au Kiasma, la Cie les tréteaux du jardinier a présenté "Ma grammaire fait du vélo", un spectacle délicatement drôle et instructif.

Ce soir, dans l'école élémentaire Mario Roustan, a eu lieu la remise des bénéfices de cette soirée, à l'association d'aide aux devoirs « Coup de pouce » de Castelnau le lez.
Un chèque de 350€ a été remis à la présidente de l'association "Coup de Pouce".
Un petit moment convivial et chaleureux, tout en simplicité et sincérité. Merci Catherine pour ta générosité.

Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce
Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce
Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce
Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce
Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce
Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce
Ma grammaire fait du vélo soutient l'association Coup de Pouce

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 27 Février 2018

"Des couleurs pour l’avenir "

Un spectacle dont le fond est sérieux mais dont la forme est ludique et amusante.

Les deux premières représentations sont à Castelnau le Lez au Kiasma, le 14 et le 15 mars.
Si vous voulez soutenir un projet novateur, humaniste et confrontant sur l’avenir de l’humanité et de la planète, faites-vous une idée en découvrant cette présentation.
A partir de ce lien on peut réserver, payer et éditer sa(es) place(s) www.descouleurspourlavenir.fr et pour aider à ce que l’information circule, merci de diffuser autour de vous.

Des couleurs pour l'avenir. Une belle comédie prochainement au Kiasma

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 5 Février 2018

L’école Saint Saint-Exupéry a ouvert ses portes samedi 3 février pour une 7ème soirée théâtrale à l’initiative de l’association du Devois.
 
Notre succès ne se dément pas et le public a encore répondu présent pour venir applaudir la Compagnie Galilée 3.0 dans leur création "Par le petit bout de la lunette".
 

Cette troupe de théâtre amateur rassemble des personnels de l’enseignement et de la recherche, qui nous ont fait partager des saynètes humoristiques relatant l’origine de certaines découvertes scientifiques, avec plus ou moins de fidélité… Situations cocasses, rencontres improbables, répliques drôles et jeux de mots, tout était réuni pour régaler petits et grands. Éclats de rire et applaudissements ont témoigné du plaisir de tous.

 

Comme à l’accoutumée, après la représentation, le public et les acteurs ont pu se retrouver et échanger leurs impressions autour du pot de l'amitié offert par l'association du Devois.

Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"
Théâtre au Devois "Par le petit bout de la lunette"

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0

Publié le 11 Décembre 2016

Une comédie peu ordinaire, cet après-midi dans le quartier du Devois. Un huit clos réunit deux hommes peu ordinaires, un écrivain misanthrope, Abel Znorko, qui a choisi de se retirer sur une île depuis une dizaine d'années et Erik Larsen, un journaliste venu jusqu’à lui l’interviewer à propos de son dernier roman : un recueil de lettres, une correspondance amoureuse.
 
A priori, une histoire bien banale. Mais la pièce démarre comme un coup de fusil.
 
Très vite, les deux hommes se reniflent, s'affrontent dans une discussion étrange, violente, où se confond le réel et l'imaginaire et qui les poussent aux limites du mensonge ou de la vérité.
De leurs dialogues passionnés, nous apprenons que les deux êtres sont liés par une femme.
Et dans ce jeu de vérités, peu à peu, les deux individus tombent leurs masques et livrent leurs secrets, chacun étant bouleversé par les révélations de l'autre.
 
Tout au long de la pièce, les spectateurs ont été transportés dans des réflexions émouvantes sur la vie, la mort, et surtout la nature de l'amour. Une pièce qui n'a laissé personne indifférent.
 
Les deux comédiens, Etienne Bourion et Philippe Guy de la troupe du Triangle, ont été formidables, leur interprétation très juste, drôle et émouvante.
 
L'association du Devois remercie tous les acteurs de cette troupe qui généreusement et bénévolement acceptent depuis quelques années, de venir partager leur passion dans le quartier du Devois.
 
Au terme de la représentation, le public et les acteurs se sont réunis autour du pot de l'amitié offert par l'association du Devois.

Voir les commentaires

Rédigé par Association du Devois à Castelnau Le Lez

Publié dans #Théâtre

Repost0